LES MANDATS EMPLOI - FORMATION

AFDET - Association Française pour le Développement de l’Enseignement Technique        

Au niveau national, l’AFDET est née en 1902 pour soutenir l’enseignement technique. Reconnue d’utilité publique depuis 1936, ONG depuis 1991 et agréée par le Ministère de l’Éducation Nationale depuis 2001, elle y est directement rattachée juridiquement. La volonté de l’AFDET consiste à valoriser l’enseignement technique, de sorte que chaque jeune qui s’y oriente, ait la garantie d’une formation et d’une insertion professionnelle réussie. 

L’AFDET Réunion a été créée en 2006 à l’initiative de l’académie de la Réunion et des principaux représentants du monde économique réunionnais. Elle a pour rôle de faciliter les échanges et de coordonner les interactions entre les établissements scolaires et les entreprises réunionnaises.

Les missions de l’AFDET impliquent la mise en commun de savoir-faire et de compétences issues de différentes origines à la fois académiques, socio-économiques, professionnelles.

Les 4 Axes forts de travail de l’AFDET Réunion sont donc les suivants :

  • Le rapprochement du Monde de l’Enseignement et du Monde Professionnel 
    - La mise en place d’actions de sensibilisation à la connaissance de l’entreprise et des métiers auprès des jeunes, mais également auprès des enseignants et des personnels en charge de l’orientation des jeunes.
    - La facilitation de l’accès aux informations impliquant les acteurs de la relation École-Entreprise en favorisant la communication entre les réseaux professionnels et les réseaux de l’éducation nationale
  • L’animation des CET (Conseillers d’enseignement  Technologique)

Pour en savoir plus, cliquer ici

BATIM’OI 

La couveuse BATIM’OI est un dispositif qui propose à des futurs créateurs d’entreprise du bâtiment :

  • Un hébergement juridique (pour leur permettre de tester leur activité avant de s’immatriculer)
  • Un hébergement administratif et logistique
  • Un accompagnement individuel renforcé
  • Des conseils pour le développement d’une activité de création d’entreprise

 

Pôle Emploi – IPR (instance paritaire régionale)                    

La loi du 1er août 2008 a créé les Instances Paritaires Régionales.

L’IPR est chargée de veiller à l’application des accords relatifs à l’assurance chômage. L’IPR est consultée sur la programmation des interventions régionales de Pôle Emploi. Elle statue dans les cas individuels visés par la Convention d’Assurance Chômage afin, notamment, d’examiner la situation individuelle des demandeurs d’emploi au regard de l’indemnisation du chômage, dans six cas de figure prévus par les accords d’assurance chômage.

Dans chaque région, l’IPR est composée de 10 membres dont 5 représentent les employeurs et 5 représentent les salariés. Ils sont respectivement désignés par le MEDEF, la CGPME et l’UPA, d’une part, et FO, la CFDT, la CFTC, la CGC et la CGT d’autre part, pour une durée de trois ans renouvelable. Les décisions sont prises à la majorité absolue et les séances ne sont pas publiques.

La FRBTP est représentée à l’IPR via le MEDEF.

 

CPREF – Commission Paritaire Régionale de l’Emploi et de la Formation

Créée en février 2005, conformément aux obligations instituées par la loi du 04 mai 2004, la Commission Paritaire Régionale de l’Emploi et de la Formation du BTP s’inscrit dans le mouvement général de la décentralisation engagé depuis plusieurs années. Les organisations d’employeurs et de salariés du BTP organisent le dialogue social de branche en région, confirmant leur volonté de confier aux professions du Bâtiment et des travaux Publics un rôle incontournable dans les choix les concernant dans le domaine emploi-formation.

 La CPREF.BTP assure trois missions générales :

  • Pilotage, accompagnement et suivi de la mise en œuvre des accords collectifs ;
  • Expertise des activités de formation professionnelle initiale (scolaire et apprentissage) et continue (contenus, objectifs, validation) menées dans la profession ;
  • Orientation, proposition et avis : la CPREF définit des orientations, émet des propositions concertées et des avis paritaires dans le domaine de la relation emploi-formation-qualification et elles en assurent la diffusion.

La CPREF.BTP de la Réunion, dont la FRBTP assure le secrétariat, se réunit trois à quatre fois par an. 

CARIF OREF Réunion                                  

Institutions partenariales créées à la fin des années 1980 afin d’accompagner la décentralisation dans le champ de l’emploi et de la formation professionnelle, les CARIF (Centres d'animation, de ressources et d'information sur la formation) et les OREF (Observatoires régionaux emploi formation) sont aujourd’hui présents dans chaque région. La plupart sont regroupés au sein d’une structure unique. L’Etat (Dieccte) et les Régions sont généralement les principaux financeurs des CARIF OREF, en complément des financements européens (FSE). 
Leur vocation initiale les limitait à la fonction d’observation sur l’emploi et les formations et à l’animation et à l’information sur les formations, à destination des professionnels. Mais les tâches assurées par les CARIF et les OREF se sont aujourd’hui largement diversifiées avec par exemple la participation à l’animation de la validation des acquis professionnels, à la lutte contre l’illettrisme.

Le CARIF OREF de la Réunion assure ainsi de nombreuses missions autour de 5 grands axes :

  • Développer l’information sur la formation
  • Observer la relation emploi – formation
  • Animer les dispositifs régionaux d’emploi et de formation
  • Accompagner la prévention et la lutte contre l’illettrisme
  • Structurer et accompagner l’offre de VAE

Il assure aussi la promotion des outils documentaires et numériques avec notamment son centre de ressources multimédia et le portail Formanoo.org.

Le CARIF OREF publie, entre autre,  chaque année le Tableau de Bord Emploi Formation du BTP.

Pour consulter le site internet, cliquer ici

CONSTRUCTYS                                         

« Faciliter et développer l’accès à la formation au plus grand nombre de salariés pour préserver l’emploi et améliorer les performances de l’entreprise »

Depuis le 1er janvier 2012, CONSTRUCTYS a pris le relais du Groupe « OPCA Bâtiment- OPCA Travaux publics - GFC-BTP – AREF-BTP » et du FAF.SAB, appelé à la Réunion : ARFOBAT. Il est l’unique OPCA* pour l’ensemble des entreprises de la Construction, quels que soient leur effectif et leur activité BTP, pour :

  • développer et maintenir une politique de branche en matière de formation continue et de contrats de professionnalisation,
  • poursuivre les avancées réalisées par le secteur depuis 40 ans,
  • améliorer les services aux entreprises, aux salariés et futurs salariés du secteur

Afin de garantir la prise en compte des spécificités liées aux métiers et à la taille des entreprises, 3 sections paritaires professionnelles sont mises en place au sein CONSTRUCTYS :

  • Entreprises BTP de Moins de 10 salariés
  • Entreprises de Bâtiment de 10 salariés et plus
  • Entreprises de Travaux Publics de 10 salariés et plus

CONSTRUCTYS offre des services de proximité et a financé près de 130 000 heures de formation en 2011.

Pour consulter le site internet, cliquer ici

(*) OPCA : Organisme Paritaire Collecteur Agréé

Un OPCA est une association à gestion paritaire qui collecte les contributions financières des entreprises relevant de son champ d'application dans le cadre du financement de la formation professionnelle continue des salariés des entreprises.
L’OPCA obtient son agrément des pouvoirs publics qui l'autorisent à gérer et à mutualiser les contributions financières des entreprises relevant d'une branche professionnelle.
Pour rappel : Toute entreprise, quelle que soit sa taille, doit participer au financement de la formation professionnelle des salariés (dans le cadre de l’alternance, du plan de formation, des contrats et périodes de professionnalisation, du droit individuel à la formation et du congé individuel de formation). Pour ce faire, elle doit verser une contribution à l’OPCA dont elle dépend.

 

COPAREF - COPANEF                    

Les organisations syndicales de salariés et d’employeurs représentatives au niveau national et interprofessionnel se sont réunies le 16 avril 2014 et ont décidé de la mise en place du Conseil paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation (Copanef) et des Conseils paritaires interprofessionnels régionaux pour l’emploi et la formation (Coparef).

Les principales missions seront principalement de:

  • définir les orientations des politiques paritaires en matière de formation et d’emploi
  • assurer la coordination de ces politiques avec celles des pouvoirs publics et des autres acteurs de la formation professionnelle et de l’emploi
  • définir les politiques mises en œuvre par le FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels)
  • élaborer la liste des formations éligibles au compte personnel de formation  et suivre l’évolution de la mise en œuvre de ce compte au plan quantitatif et qualitatif
  • d’animer en région le déploiement territorial des politiques paritaires interprofessionnelles définies par le Copanef
  • d’assurer la coordination de ces politiques avec celles des pouvoirs publics et des autres acteurs de la formation professionnelle et de l’emploi menées au niveau régional
  • d’élaborer et de fixer la liste des formations éligibles au compte personnel de formation en lien avec les pouvoirs publics dans les instances compétentes
  • de transmettre au Conseil régional un avis motivé sur la carte des formations.

La FRBTP est représentée au COPAREF- COPANEF via le MEDEF

EI CESI/CCIR - ITCBTP OI                              

Devant le déficit d’encadrement de chantier constaté par les professionnels de la Réunion, une Ecole d’Ingénieurs BTP de métropole l « EI-CESI » a été sollicitée par la CCI Réunion et a délocalisé sa pédagogie avec l’accord de la « Commission des Titres d’Ingénieurs ».

Démarrée en septembre 2010, cette formation se déroule par voie de l’alternance au sein du CFA CCIR de St Pierre.

Pour permettre aux professionnels de rester au cœur de cette formation, un comité de pilotage a été constitué afin de suivre au mieux le déroulement de ce cycle et de l’accompagner en tant que force de propositions.

Ce comité de pilotage (dont la FRBTP est membre), a été nommé : L’Institut des Techniques de la Construction Bâtiment et Travaux Publics de l’Océan Indien.

Il se réunit au moins 2 fois par an. Ces rencontres permettent de faire un état des lieux des promotions en cours et de se projeter sur celles à venir.

Cette véritable formation d’ingénieur, qui de déroule en 3 ans, s’appuie sur une solide formation technique, et s’adresse en premier lieu aux réunionnais(es) qui sont en BAC + 2 (DUT, BTS) et les CPGE (classes préparatoires aux Grandes Ecoles). La sélection des jeunes apprentis se fait sur dossier mais également par entretien individuel, dont avec des professionnels (qui sont sollicités en mars/avril de chaque année).

Les entreprises partenaires ont accueilli depuis septembre 2010, 60 apprentis dont 10 femmes.

Les premiers ingénieurs diplômés de la filière « ingénieurs BTP terrain »  sont sortis en juin 2013.

Cette formation est financée par l’Europe, la Région et  par la taxe d’apprentissage versée par les entreprises.

ESIROI                                                                        

La filière construction à la Réunion souffre depuis toujours d’un déficit en terme d’encadrement. L’ESIROI (Ecole Supérieure d’Ingénieur Réunion l’Océan Indien) a pour vocation d’apporter une réponse, en ouvrant en septembre 2010 une filière Construction Durable, implantée sur le site du campus du Tampon.

En effet, après la filière agro-alimentaire née en 2006, l’ESIROI forme aujourd’hui des ingénieurs dans 3 spécialités :

  • Agroalimentaire
  • Informatique et Télécommunications (depuis la rentrée 2009)
  • Construction Durable (depuis la rentrée 2010), dénommée "Bâtiment et Energie" depuis le renouvellement d'habilitation de 2012 par la CTI.

Les premiers ingénieurs diplômés de la filière construction durable sortiront en juin 2013.

Le management de l'ESIROI s'appuie sur trois instances :

  • le Conseil d'Ecole
  • le Comité d'Orientation stratégique
  • le Comité de Direction

La FRBTP, acteur majeur de la filière construction à la Réunion est bien évidemment partenaire de l’ESIROI.

Pour consulter le site internet, cliquer ici

IUT – Comité de Perfectionnement
IUT – Conseil d’administration                

Sur le site de Saint Pierre, l’IUT de la Réunion délivre de nombreuses formations (initiales, en alternance, en contrat de professionnalisation et continues) dont les diplômés viennent travailler dans nos entreprises. Il s’agit de :

  • DUT Génie Civil
  • DUT Gestion des entreprises et administration
  • Licence Professionnelle Génie Civil et Constructions
  • Licence Professionnelle Energie et Génie Climatique
  • Licence Professionnelle Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement
  • Formations continues : autocad, covadis, sketchup, matériaux béton, Eurocodes

La FRBTP, acteur majeur de la filière construction à la Réunion est bien évidemment partenaire de l’IUT au travers son conseil de perfectionnement.

Pour consulter le site internet, cliquer ici

OPCALIA                         

L’OPCALIA est un OPCA interprofessionnel, qui accompagne les entreprises pour optimiser leurs investissements en formation. 

Afin d’assurer la montée en compétences des entreprises et de leurs salariés, Opcalia développe des services de proximité : conseil, information, élaboration de projets de formation, financement.

Opcalia dispose d’une organisation et d’une implantation prenant en compte les spécificités régionales et sectorielles des entreprises.

Opcalia est le 2e collecteur français au titre de la formation professionnelle continue et représente au niveau national (données 2012) :

  • 110 000 entreprises représentant  3 000 000 salariés
  • 29 branches professionnelles 
  • 650 M€ de collecte
  • 27 délégataires en régions, 8 départements dédiés
  • 830 salariés dans le réseau

Pour consulter le site internet cliquer ici

La FRBTP est représentée à l’OPCALIA via le MEDEF.

RSMA – Conseil de Perfectionnement          

Régiment du Service Militaire Adapté de la Réunion

Implanté à la Réunion depuis 1965, le RSMA-R (Régiment du Service Militaire Adapté de la Réunion) est réparti sur 4 sites dans l’ile. Depuis sa création, il a formé 23 000 stagiaires et réalisé près de 500 chantiers d’application.

L’incorporation de jeunes adultes parmi les plus en difficulté (jusqu’à 30% d’illettrés) positionne le RSMA-R en « chainon manquant » du dispositif général de la formation professionnelle pour jeunes adultes à la Réunion et nécessite d’adapter en permanence les niveaux de formation en formalisant des partenariats. Le RSMA propose de nombreuses filières de formation, dont 15 dans les métiers du BTP : Couvreur - Monteur dépanneur froid et climatisation - Agent d'entretien du bâtiment - Métallier - Plaquiste - Peintre en bâtiment - Electricien du bâtiment - Maçon carreleur - Menuisier du bâtiment - Menuisier aluminium - Installateur sanitaire plombier - PEB façadier - Photovoltaïque - Conducteur en voirie réseaux divers – Canalisateur.   

Le RSMA est commandé depuis 5 juillet 2018 par le Lieutenant-Colonel Julien MAUREL.

Les adultes formés par le RSMA-R sont très appréciés dans nos entreprises.

Pour consulter le site, cliquer ici

 

URMA                                                                          

Université Régionale des Métiers de l’Artisanat de Saint André

Créé en 1986, Le CFA de St André est le principal CFA BTP de la Réunion ; il accueille en moyenne 600 à 650 apprentis. Il prépare aux diplômes de niveau CAP ou BP, sur les métiers du GO et SO du BTP (historiquement que sur les métiers du bâtiment).
Géré par la CMAR, le CFA de St André reçoit chaque année l’appui financier de la Région réunion et de l’Europe. En 1998, le CFA de St André s’est rattachée au réseau des CFA CCCA-BTP, organisme paritaire qui, au plan national développe la formation en Apprentissage pour plus de 70.000 apprentis inscrits dans 103 CFA du réseau.
En septembre 2010, l’ensemble de l’appareil de formation de la CMAR a été reconnu en URMA (Université Régionale des Métiers de l’Artisanat. Cette labellisation a permis au CFA – URMA de St André d’adapter son offre de formation pour la préparation aux diplômes de niveau V et supérieur par la création d’un réseau avec les Universités et la Grandes Ecoles afin de répondre aux attentes des différents publics.

Au cours des Conseils de Perfectionnement (constitués de représentants de l’Etat, de la Région, de l’Education Nationale, des Organisations patronales et syndicales, des parents d’apprentis, et d’apprentis) sont présentés :

  • Le bilan pédagogique de l’année en cours,
  • les effectifs en apprentissage,
  • les ouvertures et projets d’ouverture de sections,
  • les actions spécifiques.

Nous sommes consultés, et les remarques font l’objet de compte-rendu.